Aérogare de l’aéroport de Falconara, Ancona (Italie)

cône a été conçu par Volkwin Marg et fait partie d’un plan de grande expansion commencé en 2000 pour faire face à l’augmentation du trafic à l’arrivée et au départ de l’aéroport des Marche. Le terminal existant, construit à la fin des années 70, a été adapté à plusieurs reprises, mais il s’est avéré insuffisant par rapport aux exigences. La Société Areodorica a donc décidé de construire deux nouveaux pavillons de chaque côté de l’ancien terminal. Les deux bâtiments rectangulaires, entièrement vitrés, sont caractérisés par une grande simplicité et une extrême transparence des surfaces. L’utilisation du verre pour les façades et de l’acier pour les structures, ainsi que l’absence de piliers, permet une perception de l’espace intérieur et extérieur sans obstacles visuels. La simplicité de la distribution et de la luminosité de l’environnement donnent au nouveau terminal un sentiment d’espace et de lumière, ce qui permet une très large vue sur les pistes et sur les aires de stationnement. La séparation entre les arrivées et les départs sur le même niveau facilite l’identification des parcours à l’intérieur du terminal. Les nouveaux pavillons ont été réalisés avec une structure de poutres en treillis d’acier longues de 48 m, espacées de 7,2 m, où repose la toiture en aluminium, soutenue par les poutres secondaires.

Les colonnes périphériques supportent le toit et soutiennent les fenêtres de la façade. Les montants et les traverses en acier inoxydable accueillent les panneaux modulaires en verre de 240 x 115 cm, d’une épaisseur totale de 30 mm. Dans les deux zones de l’aéroport, trois box vitrés fonctionnels y ont été inclus. Ils s’étendent en hauteur sur deux niveaux, et accueillent les bureaux reliés à l’activité de l’aéroport et aux espaces commerciaux. Ces volumes, éclairés par l’arrière, sont conçus comme des masses autonomes, réalisées en métal et en verre. L’effet de la lumière est obtenu par une étude minutieuse de la couleur et des matériaux : gris argent pour la structure et les accessoires, verre dépoli pour les blocs fonctionnels et acier inoxydable pour les charpentes et les installations fixes. Une attention particulière a été donnée à la réduction de la consommation d’énergie et aux frais d’exploitation, en favorisant les solutions architecturales et l’utilisation de matériaux pour réduire les pertes et l’effet de rayonnement sur les surfaces en verre. Le grand débord du toit et un système efficace de filtres solaires deviennent ainsi un élément fonctionnel, mais aussi un sujet décoratif caractéristique du bâtiment.

Maître d’ouvrage

Aerdorica S.r.l.

Date

1999/2004

Montant

€ 21.815.826

Projet

Studio Gmp – Arch. Volkwin Marg , arch. Clemens F. Kusch, Studio T.I. – gli impianti