Base Opérative Luna Rossa à Valence (Espagne)

Le projet de Renzo Piano pour la base opérationnelle de Luna Rossa à Valence est basé sur l’idée de réutiliser les voiles des dernières éditions de l’America’s Cup. Ce concept vient d’un échange d’opinions entre l’architecte génois et Patrizio Bertelli, le premier passionné de voile depuis toujours, ainsi que l’autre Président du Syndicat de Luna Rossa. L’intention était de donner à la base de Luna Rossa un aspect pouvant avoir une incidence sur les régates. L’utilisation des voiles avait semblé évidente et naturelle : aucun autre matériau n’aurait pu mieux exprimer la vocation d’un espace dédié à la base opérative pour une compétition nautique de cette ampleur. La transparence des voiles à l’horizon est peut-être la chose la plus fascinante de l’image d’un bateau en mer, et le projet de chaque façade a été configuré comme une sorte de patchwork de voiles et de focs, coupés et assemblés sur un cadre rectangulaire formé de toiles.

L’ensemble de ces toiles, accrochées sur une structure de soutien, constitue le système de façade. Le panneau de voile a été tendu sur le cadre, avec des câbles prévus à cet effet, pour recevoir un bord de silicone cousu au niveau du périmètre de la voile : l’élastomère fonctionne comme un ressort et permet d’avoir des éléments tendus auparavant de façon uniforme, avec la possibilité de les allonger pour absorber les charges ou pour les dilatations thermiques, et pour retourner aux conditions d’origine. Afin de rendre le panneau plus résistant, la voile a été appliquée avec un ruban adhésif acrylique double-face sur un socle en polycarbonate de 4 cm. La voile, un film transparent sur lequel ont été insérées des pièces de kevlar et de carbone, permet à la lumière naturelle de pénétrer à l’intérieur de l’espace pendant la journée et, grâce à un rétro-éclairage, de s’allumer comme une “lanterne” pendant la nuit. L’effet est vraiment magique!

Maître d’ouvrage

Prada S.p.A.

Date

2005

Projet

RPBW – Arch. Renzo Piano