Restauration du Cimetière Militaire à Redipuglia, Gorizia (Italie)

La restauration du Cimetière militaire de Redipuglia et la construction du Mémorial de la Grande Guerre à la Maison de la Troisième Armée représentent la première étape de la création du «Réseau de la mémoire” déjà commencé avec les célébrations du 150e anniversaire de l’unification de l’Italie : un musée diffusé sur tout le territoire national où les sites, les chemins, les monuments, les musées, les parcours narratifs et autres deviennent un système capable de raconter des histoires et des événements désormais loin mais toujours présents dans la mémoire collective de notre pays.
Le Cimetière militaire de Redipuglia, projet de l’architecte Giovanni Greppi et du sculpteur Giannino Castiglioni, a été inauguré en 1938. Il s’agit du plus important et du plus majestueux sanctuaire italien, l’un des plus grands au monde, dédié aux morts de la Grande Guerre. Ce travail est aussi appelé des «cent mille», car il contient les restes de 100 187 soldats tombés dans les zones environnantes.
Structuré sur trois niveaux le long des pentes du mont Sei Busi, le monument est composé de trois éléments : le chemin Eroica, la place et la zone des sépultures. Le Sanctuaire est la pièce maîtresse d’un parc commémoratif de plus de 100 hectares de la zone Carsica qui a été le théâtre de batailles sanglantes durant la Première Guerre mondiale.

Le projet de restauration devra faire face et résoudre les problèmes de dégradation tout en conservant la même image et en renforçant l’intégrité à travers trois phases de travail : la cartographie systématique de la dégradation, l’étude du drainage des eaux pluviales et la réhabilitation des sols en conformité avec la forme d’origine.
La dégradation et la nature des lieux impliquera une campagne d’enquêtes minutieuses pour évaluer l’état de conservation structurelle, la stabilité, les déformations en cours et les processus d’altération du site. Chaque élément sera soumis à un examen attentif visuel avec annotation des défauts, des dégâts, des micros fissures, des hors d’aplomb, des affaissements, de la présence éventuelle de déformations excessives et de décollements.

Maître d’ouvrage

Presidenza del Consiglio dei Ministri

Date

2014 – In progress

Montant

n. d.

Projet

Architetti Eugenio Vassallo, Piero Donadello, Nicola Pavan, Carlo Pavan e Dott. Paolo Cornale