Stade de hockey “Olimpiadi invernali 2006”, Turin (Italie)

Le concours international pour la construction du stade couvert, à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver à Turin en 2006, a été attribué au projet de Arata Isozaki. L’installation sportive, connue sous le nom de “Palahockey”, est située dans une région qui a fait partie d’un vaste programme de redéfinition urbaine de la ville. L’objectif était de se confronter avec des installations vétustes construites pour la Coupe du Monde de 1934, qui définissaient la hauteur maximale de 15 mètres, auxquelles s’est adaptée l’installation volumétrique du nouveau bâtiment. La structure devait également répondre aux exigences de son utilisation post-olympique. Pour cela, elle est caractérisée par une grande flexibilité qui permettra, une fois que les épreuves olympiques seront terminées, la création d’une véritable “usine d’événements” grâce aux différentes configurations possibles des espaces.

Le “Palahockey”, un parallélépipède de 183 × 100 mètres en acier inoxydable, repose sur une base de 5 mètres, ouverte sur le parc par une grande baie vitrée et sa légèreté contraste avec les structures lourdes en béton de l’ancien stade. Il est articulé sur quatre niveaux et, de façon à minimiser sa hauteur, les tribunes sont à la fois souterraines et au dessus du sol. Le bâtiment offre une capacité de 12 332 places assises et les parcours sont conçus en totale conformité avec les barrières architecturales. Les structures des salles souterraines sont en béton armé, mais seulement les huit grandes colonnes principales en acier descendent jusqu’aux fondations, les structures restantes sont entièrement métalliques et partent du niveau 0. La toiture est formée d’une structure de grillage en acier composée de trois travées, complétées par des passerelles pour l’entretien et les services.

Maître d’ouvrage

Agenzia Torino 2006

Date

2003 – 2004

Montant

€ 54.590.000

Projet

Arata Isozaki & Associates, Arup, Milanoprogetti S.p.A., Torno Internazionale S.p.A., Lorenzon Techmec System S.p.A., Edoardo Lossa, Carlo Gavazzi Impianti S.p.A.