Stade “San Nicola”, Bari (Italie)

Le Stade San Nicola de Bari est la plus grande installation sportive des Pouilles et le quatrième stade italien. Il est situé dans le sud-ouest de la ville, sur une superficie de 533 000 m2 et avec une capacité de 58 270 personnes. Il a été construit à l’occasion de la Coupe du Monde de 1990, lorsque la ville de Bari a été choisie comme l’un des 12 lieux d’accueil. Il a été inauguré le 3 juin 1990 à l’occasion de la rencontre amicale Bari Milan. La structure, en forme de fleur, se compose de 26 parties, appelés “pétales” par l’architecte Renzo Piano, et qui garantissent la fonction de sécurité, dans la mesure où chaque pétale est espacé l’un de l’autre d’environ 8 mètres.

Cette séparation permet l’isolation entre les supporters des différentes équipes, en empêchant tout affrontement. Une idée futuriste de répandre l’installation lumineuse le long du périmètre de la toiture, ce qui permet au “San Nicola” d’être le seul stade au monde sans ombre sur le terrain pendant les matchs de nuit. La structure est appelée “le navire” en raison de sa forme particulière qui devient magique avec l’éclairage du soir. Le toit du stade est en acier inoxydable et en téflon, il protège les spectateurs de la pluie, mais surtout du soleil dans l’après-midi.

Maître d’ouvrage

Consorzio Bari ‘90

Date

1987/90

Montant

€ 51.645.689

Projet

RPBW – Arch. Renzo Piano